"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2440098 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
La Redoute à Roubaix : nouvelle manifestation unitaire pour l’emploi le 28 janvier à Lille

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

La Redoute à Roubaix : nouvelle manifestation unitaire pour l’emploi le 28 janvier à Lille


Les salariés de La Redoute manifesteront de nouveau mardi 28 janvier à Lille pour s’opposer à la suppression annoncée de 1178 emplois sur 3437 dans le cadre du projet de reprise par un groupe de vente à distance. Ce jeudi 23 janvier le site de Tourcoing de La Redoute était touché par un débrayage.

"Pour les salariés qui devraient quitter l’entreprise, ce sera l’incertitude complète quant à leur avenir car la situation de l’emploi dans la région est plus que catastrophique. Pour beaucoup, il sera très difficile, voire impossible de retrouver un travail", écrivent les quatre syndicats de la Redoute. "Pour ceux qui restent, c’est la même incertitude car tout laisse à penser que le projet de reprise est difficilement viable dans la durée. Que se passera-t-il alors pour eux ?", poursuit l’intersyndicale. "C’est le milliardaire François-Henri Pinault qui est responsable de la situation actuelle de la Redoute. Il a vidé les caisses pendant 20 ans, il veut maintenant s’en débarrasser et sous-traiter la casse sociale", estiment les syndicats.

Les syndicats CFDT, CFE-CGC, CGT et SUD de La Redoute appellent "l’ensemble de la population et les salariés des autres entreprises de la métropole lilloise" à rejoindre le cortège, qui partira à 11h de la gare Lille Flandres.

Brève mise en ligne le 23 janvier 2014