"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2406910 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
SFR : un tract homophobe diffusé sur le site de Massy

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

SFR : un tract homophobe diffusé sur le site de Massy


Le7 janvier dernier un tract anonyme à caractère réactionnaire et homophobe a été lâchement distribué dans les casiers du personnel de SFR à Massy.

L’événement a suscité une réaction prompte de la direction qui a condamné par mail cette propagande réactionnaire aux seuls salariés du site de Massy. Mais pour la fédération CGT des activités postales et de télécommunication, "il n’en reste pas moins que, comme dans le reste de la société française, certains salariés de SFR sont largement imprégné-es des idées portées par la "Manif pour tous", le printemps français, le groupe de Soral… Cette distribution est une étape de plus qui est franchie dans cette entreprise." En effet, en 2013, un autocollant de la "Manif pour tous" a été collé sur son poste de travail par un salarié. Puis un article, a été posté par un internaute qui se dit salarié de SFR sur un site d’extrême droite appelant les salariés à se regrouper.

Dans un communiqué, la FAPT-CGT "dénonce et condamne avec la plus grande fermeté ces idées basées sur la discrimination des minorités, notamment les personnes LGBT (Lesbiennes, Gays, Bi et Trans). La CGT revendique depuis longtemps une égalité totale des droits, à l’entreprise et dans la vie, pour toute personne, quelle que soit son orientation sexuelle ou son identité de genre. Le fait que ces idées rétrogrades, discriminatoires et excluantes soient diffusées massivement dans l’entreprise constitue un précédent détestable, qui n’a rien à voir avec le nécessaire droit d’expression citoyenne."

Dans cette entreprise, l’action sous l’impulsion de l’association HomoSFèRe a permis l’obtention en 2012 du congé de parentalité pour tout-e salarié-e en couple avec une personne de même sexe à la naissance ou l’adoption d’un enfant, avant même la loi.


Brève mise en ligne le 24 janvier 2014