"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2407399 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Accident du centre commercial Lingostière Nice : le syndicat CGT de Carrefour exige des informations

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Accident du centre commercial Lingostière Nice : le syndicat CGT de Carrefour exige des informations


L’effondrement d’un pan de toiture de 200 m2, à l’entrée d’un magasin Carrefour de Nice, mercredi vers 17 h 30, n’a fait que deux blessés légers, mais on est sans doute passé pas loin d’un bilan beaucoup plus lourd. Un accident qui n’est pas sans conséquences pour les salariés de ce centre commercial où est implanté un syndicat CGT de site.

Dans l’émotion suscitée par cet accident, le syndicat interpelle la direction de Carrefour sur les "nombreuses questions qui exigent des réponses jamais données encore à ce jour lors des diverses réunions DP, CHSCT, CE sur la prise en charge par Carrefour des risques de travailler sous des fuites à chaque fois qu’il pleut et cela depuis longtemps contrairement à ce qu’affirme le directeur du magasin." Le syndicat énumère les risques divers encourus par les salariés de l’enseigne, mais aussi ceux des magasins de la galerie : fractures en glissant, écrasement en manipulant des engins sur du carrelage inondé, dégradation des matériaux et risques d’effondrement des plafonds voire pire… Et le syndicat CGT de site accuse : "la direction n’a jamais répondu à ses obligations de sécurité et bien être au travail. Depuis l’accident, elle a refusé de recevoir les élus CGT du CHSCT et CE, la seule intervention a été pour demander de cesser de communiquer avec la presse et de faire attention car Carrefour n’est pas impliqué dans cet accident seule la galerie serait concernée."

Dans un communiqué, la CGT estime "logique et normal que le CHSCT soit autorisé à être présent lors des travaux en cours et à venir car notre syndicat est un syndicat de site et représente des salariés de la galerie marchande elle même sous la coresponsabilité de la direction de Carrefour Lingostière."


Brève mise en ligne le 7 février 2014