"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2442491 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Chez Publicis on travaille pour la gloire

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Chez Publicis on travaille pour la gloire


Le syndicat INFO Com CGT de Publicis a récemment "tweeté" une pétition en ligne intitulée "Chez Publicis on travaille pour la gloire !" réclamant la la signature d’un avenant dérogatoire à l’accord "d’intéressement groupe" signé par les syndicats FO, CFDT, UNSA mais combattu par la CGT en raison de la méthode de calcul de ces primes.

S’appuyant sur la publication des résultats records du groupe Publicis 2013, le syndicat explique qu’avec une croissance organique de +2,6%, une marge opérationnelle de +7,8% et un résultat net de +11,5%, les collaborateurs obtiennent zéro Euro d’intéressement. "Comme nous l’avions dit haut et fort en refusant la signature, cet accord est sans doute l’un des moins généreux des sociétés du CAC 40. Il n’aura été qu’un simple exercice d’image, une simple commodité permettant au groupe de simuler l’entente avec des partenaires sociaux. " Info’Com-CGT Publicis demande la révision de cet accord d’interessement et lance une pétition pour demander la signature d’un avenant dérogatoire à l’accord permettant un versement d’au moins 400€ brut en 2014.

Lire aussi notre dossier de la campagne sur le coût du capital


Brève mise en ligne le 20 février 2014