"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2406781 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Travailleurs sans papiers en grève : ni payés, ni déclarés

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Travailleurs sans papiers en grève : ni payés, ni déclarés


Depuis le 10 février dernier, six employées chinoises et ivoiriennes et un jeune homme chinois d’un salon de manucure et de coiffure parisien occupent nuit et jour leur lieu de travail, avec la CGT. Ils n’ont pas été payés en décembre 2013 et janvier 2014 et ne sont pas reconnus comme salariés de l’entreprise.

Leur patron, introuvable depuis le début du mouvement, ne les déclare pas, prétextant le fait qu’ils n’ont pas de papiers.

"Ces employés sont les victimes d’un système qui, en profitant de la vulnérabilité des travailleuses et travailleurs sans papiers, sans droits parce que sans titre de séjour valable, les contraint à des conditions de travail et de vie impossibles, pour le plus grand profit immédiat d’une économie souterraine et d’une partie du patronat des secteurs économiques non délocalisables",a précisé la CGT dans une déclaration commune. *

Les salariés en grève espèrent maintenant trouver un nouvel employeur et être régularisés.

* Déclaration commune CGT, fédération CGT Commerce, union syndicale Commerce Paris, union locale du 10e arrondissement, union départementale de Paris.

Cliquez ici pour voir la vidéo


Brève mise en ligne le 28 février 2014