"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2443080 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Douanes, Finances publiques, DGCCRF : forte mobilisation pour l’emploi et les missions le 20 mars

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Douanes, Finances publiques, DGCCRF : forte mobilisation pour l’emploi et les missions le 20 mars


Plus de 5000 agents des douanes, des finances publiques et des direction de la concurrence, de la répression des fraudes ont manifesté sous les fenêtres de Bercy jeudi 20 mars à l’appel unitaire des syndicats CGT, CFDT, FO, SOLIDAIRES, UNSA. Ils protestent contre les restructurations de leurs administrations respectives, frappées par trois plans stratégiques qui vont impacter l’emploi et les missions publiques.

Les organisations syndicales ont été reçues, à leur demande, par Pierre Moscovici. Selon la fédération CGT des Finances, le ministre "a été forcé de reconnaître la forte mobilisation des personnels mais, encore une fois, a refusé de répondre à leur légitimes revendications.

Sa seule réponse fût de rappeler son seul objectif de recherche effrénée de 50 milliards d’économie à réaliser en trois ans. Cela se traduit par l’inscription des ministères économiques et financiers au cœur de la réduction violente de la dépense publique." Cette politique dénoncée depuis des mois au travers d’un processus de mobilisation et de manifestations dans les trois administrations se traduit par "moins de protection économique, moins de lutte contre les fraudes, moins de contrôle des fonds publics", dénonce la CGT Finances.

"Quant aux agents, déjà pressurisés par les suppressions d’emplois, ils n’auront droit qu’à moins de salaire, moins de promotions, moins de mutations, des conditions de vie au travail toujours plus difficiles".

Cette journée de forte mobilisation aura des suites car la fédération des Finances CGT invite donc tous les personnels des Finances à se réunir et débattre pour élargir les mobilisations. D’ores et déjà, des réunions intersyndicales au sein des trois directions de Bercy envisagent une nouvelle journée d’action vers la mi-mai. Par ailleurs elle appelle les agents à participer à la mobilisation syndicale européenne du 4 avril pour un grand plan d’investissement ainsi qu’au 1er mai.


Brève mise en ligne le 24 mars 2014