"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2406770 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Storengy (stockage gaz GDF Suez) : grève unitaire pour défendre l’outil de travail

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Storengy (stockage gaz GDF Suez) : grève unitaire pour défendre l’outil de travail


Hier mardi 25 mars, trois syndicats de la filiale de stockage de gaz en souterrain (FNME CGT, FO et SUD) ont appelé les salariés de STORENGY à arrêter le travail pour défendre leur outil de travail.

Une centaine de salariés de Storengy venus de toutes les régions de France étaient présents sur le site de Saint-Clair-sur-Epte pour soutenir les salariés du site du Val-d’Oise mobilisés pour obtenir le remplissage de tous les sites de stockages souterrains. Il en va en effet du maintien de la sécurité d’approvisionnement du territoire national, des emplois statutaires et des emplois induits par l’activité des sites de stockage.

Les grévistes ont été soutenus par des élus locaux (maires et conseillers municipaux) qui s’inquiètent de la volonté de GDF SUEZ de mettre en "cocon" ses stockages gaz. Ces derniers permettent en effet de stocker le gaz l’été pour le redistribuer l’hiver. Ils sont un outil indispensable à la sécurité d’approvisionnement française, et contribuent à l’emploi dans des zones très isolées. Non-utilisés durant plusieurs mois ces stockages sont irrémédiablement perdus et cela conduirait à une fermeture pure et simple.

Une entrevue avec le PDG de GDF Suez a été demandée.

Le personnel a décidé en assemblée générale la reconduction du mouvement jusqu’à ce mercredi midi à minima, la direction ayant sollicité les organisations syndicales pour une entrevue de fin de conflit ce matin.


Brève mise en ligne le 26 mars 2014