"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2439807 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Intermittents : mobilisés contre les politiques d’austérité

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Intermittents : mobilisés contre les politiques d’austérité


Près de 200 intermittents du spectacle manifestaient ce vendredi 4 avril au Trocadéro à Paris, où se tenait au théâtre national de Chaillot un forum intitulé "Avenir de l’Europe, avenir de la culture", organisé par le ministère de la Culture et de la Communication. Une cinquantaine d’entre eux ont occupé les marches du théâtre, encerclés par les CRS.

Le metteur en scène allemand Thomas Ostermeier est intervenu dans le cadre d’une table ronde sur "ce qu’attendent de l’Europe les artistes et les penseurs". Il a dénoncé le néo-libéralisme qui se traduit par la mise en cause des droits sociaux.

Denis Gravouil, de la fédération CGT du Spectacle, a pris la parole à la clôture du forum, en pointant notamment les politiques d’austérité en Europe qui n’accordent que 0,5% de leur budget pour la culture.

Il a rappelé qu’au même moment, à Bruxelles, la Confédération européenne des syndicats organisait une euro-manifestation pour dénoncer le dumping social.

Ce même vendredi, près d’une centaine de militants occupaient, à Nantes, les locaux de la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) et des militants étaient mobilisés autour d’un barbecue à Marseille.


Brève mise en ligne le 4 avril 2014