"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2440785 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Seita (Imperial Tobacco) : menaces pour l’emploi au menu d’un CCE

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Seita (Imperial Tobacco) : menaces pour l’emploi au menu d’un CCE


C’est ce mardi que le cigarettier Seita, filiale d’Imperial Tobacco, dévoile son plan de restructuration. Il pourrait entraîner la suppression de près du tiers des effectifs et la fermeture de son usine de Carquefou. Le site qui emploie 327 salariés, fabrique essentiellement Gauloises blondes, News et JPS. Serait également envisagée la cession du centre de recherche de Bergerac (Dordogne), qui emploie une trentaine de personnes.

A Carquefou, près de Nantes, les syndicats ont appelé les salariés à une assemblée générale ce mardi midi alors que se tient la réunion du CCE à Paris. L’inquiétude est de mise car ce sont donc plus de 350 emplois sur 1150 qui sont directement menacés, affirme le syndicat CGT Déjà, les Gauloises et Gitanes brunes ne sont plus produites en France depuis 2007. Si Carquefou fermait, la production des Gauloises blondes ne serait pas transférée à Riom, affirme la CGT, qui s’attend à une délocalisation "au Royaume-Uni ou en Pologne. Ironie du sort ou macabre stratégie de communication", au moment où Seita "commercialise une Gauloise blonde 100% fabriquée en France". Pour Michel Laboureur, secrétaire CGT du CCE, le plan pressenti est "uniquement motivé par le souhait de garantir aux actionnaires le rendement de leurs dividendes". Malgré ses résultats en baisse, Imperial Tobacco confirme tabler sur une hausse d’au moins 10% de son dividende pour 2013/2014.


Brève mise en ligne le 15 avril 2014