"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2440202 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Les Seita et Trelleborg dans la rue : 500 marcheurs pour l’emploi à Carquefou

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Les Seita et Trelleborg dans la rue : 500 marcheurs pour l’emploi à Carquefou


Après le choc des annonces de suppression d’emploi et de fermeture du site de production cigarettier de Carquefou, une marche pour l’emploi a réuni hier 23 avril plus de 500 manifestants ( pour l’essentiel salariés SEITA et des salariés de l’interprofessionnel ) dans cette localité proche de Nantes.

Partie du siège de l’entreprise, la marche a fait une halte à l’usine voisine Trelleborg où sont prévus plus de 95 licenciements d’ici la fin de l’année. L’objectif de la CGT étant "d’informer les salariés de notre volonté de faire converger nos luttes. Cette démarche a d’ailleurs reçu un bon écho et pourrait donner suite à de nouvelles actions communes à venir". La CFDT, majoritaire à Trelleborg, n’avait pas donné suite à la sollicitation de la CGT pour une marche commune, car ne souhaitant pas mélanger les "dossiers" des 2 entreprises. La manifestation s’est ensuite poursuivie jusqu’au périphérique nantais où ont eu lieu des prises de paroles de délégués CGT et SUD SEITA, UL CGT Carquefou, UD CGT et Solidaires et des distributions de tracts aux automobilistes. Les manifestants ont reçus le soutien d’élus de la Région Pays-de-la-Loire et de l’agglomération nantaise. L’union départementale et l’union locale CGT se disent "assez optimistes pour un élargissement rapide de la lutte.

Nous avons déjà acté une présence et une place importante des salariés de la SEITA et de Trelleborg pour notre défilé nantais du 1er mai (10 h 30 Place du commerce) qui réunira CGT / FO / FSU /Solidaires.

Nous envisageons également une manifestation en direction de la préfecture de région, à Nantes, suite aux déclarations du préfet qui, clairement, affiche sa volonté d’accompagner au mieux le plan de licenciement. Or ce que veulent les salariés, c’est le maintien de leur emploi à Carquefou, pas des primes ou des hypothétiques reclassements !"


Brève mise en ligne le 24 avril 2014