"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2411758 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Filière collecte et traitement des déchets : rendez vous le 12 mai pour dénoncer la pénibilité

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Filière collecte et traitement des déchets : rendez vous le 12 mai pour dénoncer la pénibilité


Alors que le mouvement syndical se rassemblait hier, 28 avril, pour combattre le "mal travail", la filière CGT collecte et traitement des déchets appelle les balayeurs, chauffeurs, éboueurs, agents de tri, agents de traitement des déchets, qu’ils soient du public ou du privé, à la mobilisation le 12 mai prochain. Ils dénoncent la pénibilité et l’insalubrité de leurs missions.

"Tout le monde s’accorde à dire que ces métiers sont pénibles et peu gratifiants, mais ils sont essentiels au bien-être de tous", précise Baptiste Talbot, de la fédération CGT des Services Publics. Or, "ces missions se font au détriment de la santé de nos collègues."

Nombre d’entre eux sont victimes de troubles musculo-squelettiques, de troubles respiratoires, de maladies infectieuses telles que l’hépatite, la gale, d’accidents tels que la perte d’un bras, d’une jambe, et parfois, perdent la vie…

Selon une étude de l’ARSS (Actes de la recherche en sciences sociales) en effet, les professionnels de cette branche ont 17 ans d’espérance de vie en bonne santé de moins que les cadres ou les administratifs et 5 ans et demi d’espérance de vie en moins.

Les fédérations CGT des Services Publics et des Transports ont donc déposé un préavis de grève reconductible pour l’ensemble des salariés privés et agents publics de la filière collecte et traitement des déchets à partir du 12 Mai. Elles réclament :
- un départ anticipé en retraite entre 5 et 10 ans selon l’exposition à la pénibilité ou l’insalubrité ;
- une réduction du temps de travail pour les travaux insalubres ;
- une revalorisation salariale et une reconnaissance des spécificités ;
- une gestion publique et saine de l’ensemble des déchets, industriels et urbains.


Brève mise en ligne le 29 avril 2014