"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2437904 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Discrimination syndicale - Urbaser : la justice confirme la légitimité du délégué CGT

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Discrimination syndicale - Urbaser : la justice confirme la légitimité du délégué CGT


Le tribunal de Grande instance de Créteil a validé, lundi 20 mai, la légitimité du délégué CGT, contestée par la direction : "La direction s’est vu signifiée une amende de 1200€ et l’obligation de reconnaître comme légitime notre délégué CGT", a indiqué à la presse un salarié gréviste.

Urbaser Environnement, filiale française de la multinationale espagnole Urbaser, est une entreprise spécialisée dans la gestion des déchets, notamment sous contrat avec la Mairie de Paris, et qui ne veut pas de la CGT en son sein.

En février dernier, la direction interrompait unilatéralement les négociations salariales et refuse, depuis, de les reprendre. Le climat s’est fortement détérioré depuis que les syndiqués et les délégués CFDT ont décidé de passer à la CGT, provoquant la colère de la direction.

Sur le site de Vitry sur Seine, une centaine de salariés est en grève depuis le 12 mai. Outre le fait qu’elle refuse que la CGT participe aux négociations, la direction conteste les préavis de grève déposés par les salariés et refuse la tenue d’élections professionnelles.

"Les employeurs sont rentrés dans une stratégie de chicane et de harcèlement anti-syndical : ils ont contesté le préavis déposé pour la dernière grève nationale dans le secteur de la collecte d’ordure ménagère", s’indigne la CGT du Val-de-Marne.

Voir le dossier : Syndicalistes… pas voyous


Brève mise en ligne le 21 mai 2014