"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2442229 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Ajaccio : les facteurs en grève depuis plus d’un mois

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Ajaccio : les facteurs en grève depuis plus d’un mois


Les facteurs d’Ajaccio sont en grève depuis plus d’un mois pour protester contre un plan de restructuration. Depuis le début, les grévistes subissent une violente campagne de diffamation de la part de la Direction de la Poste.

Le collectif en grève est composé de syndiqués CGT, FO, de sympathisants STC et de non syndiqués, soit 60 personnes. Actuellement, seuls 14 facteurs titulaires travaillent.

Après 3 ans et demi de pseudo dialogue et de pressions managériales, la Poste impose une restructuration qui a été refusée par 96% du personnel (vote organisé en avril 2013 et qui a approuvé le contre-projet proposé par les syndicats).

Cette restructuration est uniquement voulue par le Directeur Régional de la Poste. En refusant pendant 18 jours la médiation demandée par les grévistes, en priorisant le courrier de quelques socioprofessionnels au détriment de la majorité des usagers et en se barricadant derrière les grilles du centre de tri à grand renfort de vigiles et d’huissiers, La Poste a fait le choix de laisser pourrir la situation, en rejetant systématiquement la faute sur les facteurs.

L’union départementale CGT Corse du sud se joint aux grévistes Corses et dénonce les réorganisations destructrices d’emplois, rendant la distribution du courrier aléatoire, conduisant à une dégradation importante des conditions de travail, de la qualité de service et à un malaise profond au sein du personnel.

Dans l’attente d’une sortie de conflit positive pour les salariés et les usagers de La poste, les grévistes appellent les usagers à venir en masse, dès aujourd’hui, réclamer leur courrier au centre de distribution Vittulo.


Brève mise en ligne le 30 juin 2014