"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2438885 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Victoire pour les licenciés de Mory-Ducros : le tribunal administratif de Cergy-Pontoise a rendu son verdict

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Victoire pour les licenciés de Mory-Ducros : le tribunal administratif de Cergy-Pontoise a rendu son verdict


Par sa décision rendue ce vendredi 11 juillet 2014, le tribunal administratif de Cergy-Pontoise a invalidé le PSE (Plan de sauvegarde de l’emploi) de la société Mory-Ducros.

Le plan social de la société de transport Mory-Ducros, mis en œuvre début mars et qui avait provoqué plus de 2 700 licenciements, vient donc d’être annulé par le tribunal. Les licenciements sont considérés "sans cause réelle ni sérieuse". Mory-Ducros ayant été liquidée, les salariés ne peuvent pas réintégrer l’entreprise, mais pourront faire valoir leurs droits devant le tribunal des prud’hommes et demander des dommages et intérêts.

La CGT Mory-Ducros avait souligné dès sa mise en place le caractère illégal de ce PSE qui visait à apuré les comptes de la société par le licenciement des salariés et aux frais de l’AGS (Association pour la gestion du régime de Garantie des créances des Salariés). Elle note que "Cette décision du tribunal administratif doit servir d’avertissement à tous les autres patrons du même acabit qui auraient été tentés par ce type d’opération scandaleuse."

- Voir la dépêche du 7 juillet 2014 sur le réexamen du PSE par le tribunal
- Visiter le blog de la CGT Mory-Ducros


Brève mise en ligne le 15 juillet 2014