"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Voeux 2018

    La section syndicale CGT de l’Adapei-Papillons Blancs d’Alsace vous présente ses meilleurs vœux de Liberté, d’Égalité, de Solidarité, de Justice et de Paix…

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2486128 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le lundi 5 février 2018
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Caisse National d’Allocations Familiales : pour la CGT, l’action sociale est un vecteur des valeurs de la République

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Caisse National d’Allocations Familiales : pour la CGT, l’action sociale est un vecteur des valeurs de la République


Les administrateurs CGT de la caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) pensent qu’il faut investir dans le social pour véhiculer efficacement les valeurs de la République. Ils s’en expliquent dans un communiqué du 27 janvier 2015, suite à une rencontre, le 23 janvier, avec Marisol Touraine, ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, et Laurence Rossignol, secrétaire d’État chargée de la famille, des personnes âgées et de l’autonomie.

Alors que "la finalité de cette rencontre était de s’assurer de la mobilisation de la branche famille [de la sécurité sociale] pour la diffusion des valeurs de la République", les représentants de la CGT au conseil d’administration de la Cnaf déplorent que les ministres aient rappelé d’une part la nature contrainte des budgets et d’autre part que la priorité de l’année 2015 est toujours la lutte contre les fraudes. Ils dénoncent le fait que "voir dans chaque allocataire un fraudeur potentiel" est souvent une façon de stigmatiser des publics fragiles et notent, une fois de plus, que l’austérité est privilégiée à la construction sociale.

Les administrateurs CGT de la Cnaf estiment donc que si l’on veut véhiculer efficacement les valeurs de la République, les Affaires sociales devraient voir leurs moyens renforcés "à l’instar des ministères de l’Intérieur, de la Justice ou des Finances".

Cliquer ici pour voir le communiqué du 27 janvier 2015 des administrateurs CGT de la Cnaf.


Brève mise en ligne le 27 janvier 2015