"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2439600 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Groupe Mory Global : chronique d’un désastre annoncé

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Groupe Mory Global : chronique d’un désastre annoncé


Le groupe Mory Global (ex Mory Ducros) vient d’annoncer être en cessation de paiement et en demande de mise en redressement judiciaire auprès du tribunal de commerce de Bobigny.

La CGT dénonçait, il y a un an, la reprise, par le fonds d’investissement Arcole d’une partie de l’entreprise qu’il avait lui-même déjà amené en redressement judiciaire, bénéficiant des largesses de l’Etat, notamment au travers d’un prêt de 17,5 millions d’€, et du paiement du plan social par celui-ci et les AGS.

La CGT considérait que ce plan de reprise n’était pas viable car basé essentiellement sur la fermeture de sites et le développement de la sous-traitance pour sauvegarder le chiffre d’affaire.

Dans un communiqué paru le 5 février, la Fédération Nationale des Syndicats de Transports CGT constate que "les économies, et la politique du bas coût, dans le secteur de la messagerie, comme dans celle du transport routier en général, sont mortifères, […] raison de plus pour que la bataille menée par la CGT sur l’augmentation des salaires aboutisse positivement. […] Si Mory Global venait à disparaitre, ça serait plus de 5000 emplois, hors sous-traitance, qui auraient été supprimés en 1 an, sans que l’actionnaire n’ait quasiment mis la main à la poche pour assumer ses fautes !"


Brève mise en ligne le 6 février 2015