"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2341626 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mardi 13 juin 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Centre hospitalier de la Baie de Somme : l’austérité n’est pas la solution pour les services publics de santé

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Centre hospitalier de la Baie de Somme : l’austérité n’est pas la solution pour les services publics de santé


Les services publics de santé de la Somme souffrent quotidiennement de la dégradation des conditions de travail, du sous-effectif et du développement de l’emploi précaire. La CGT de la Somme dénonce l’audit du centre hospitalier intercommunal de la Baie de Somme, un outil destiné à justifier l’austérité, et propose d’autres solutions.

Dans cet audit, les besoins des usagers et des personnels ne font pas partie des objectifs et passent totalement au second plan, expliquent l’union départementale CGT de la Somme, l’union syndicale départementale CGT Santé et Action sociale de la Somme et l’union locale CGT de Vimeu-Brelse dans un communiqué du 3 mars 2015.

Les syndicats soulignent qu’une fois de plus, c’est une forme de "productivité" qui risque d’être privilégiée, avec la mutualisation de moyens déjà faibles, l’augmentation de la charge de travail et de l’emploi précaire, au détriment de la qualité des services et en aggravant la souffrance des personnels

Les militants CGT proposent d’autres solutions :
- implication des institutions représentatives du personnel dans les choix de l’établissement ;
- fourniture de moyens humains et matériels suffisant pour assurer une qualité de soin maximale et le bien être des personnels ;
- résorber l’emploi précaire par l’embauche sous statut ;
- mettre les ressources financières des services de santé en adéquation avec les besoins par la suppression des exonérations des cotisations sociales et une réforme du financement de la sécurité sociale.

C’est à la suite de la fusion des hôpitaux de Rue et de Saint-Valéry-sur-Somme pour former le centre hospitalier intercommunal de la Baie de Somme (CHIBS) que la direction et l’agence régionale de santé ont commandité cet audit, en 2014.

Cliquer ici pour voir le communiqué du 3 mars 2015 de la CGT de la Somme, de la CGT Santé et Action sociale de la Somme et de la CGT de Vimeu-Bresle


Brève mise en ligne le 4 mars 2015