"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2430731 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Discriminations : rencontre nationale autour de l’égalité des droits entre les femmes et les hommes

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Discriminations : rencontre nationale autour de l’égalité des droits entre les femmes et les hommes


"Les femmes ne doivent pas être la variable d’ajustement de la soi-disant compétitivité à court terme que prône le patronat", explique Sophie Binet, pilote de la commission "Femmes-mixité" de la CGT, lors de la synthèse clôturant la journée de rencontre du 5 mars 2015. Car les femmes, particulièrement impactées par les politiques d’austérité, sont souvent victimes d’un cumul de discriminations, sexistes, mais aussi sociales : elles constituent l’essentiel des travailleurs pauvres et des travailleurs précaires.

Des salaires et des retraites largement inférieurs à ceux des hommes, le travail à temps partiel imposé ou la difficulté à accéder à des postes à responsabilités, tel est le constat partagé par les près de 150 militants CGT venus de toute la France pour participer à cette journée de rencontre nationale "L’égalité entre les femmes et les hommes : plus que jamais d’actualité pour la CGT !"

Conférences et ateliers ont permis de faire le bilan de la situation des femmes dans le monde du travail et de partager les bonnes pratiques de la lutte contre les discriminations. La question des temps partiels, ainsi que celle de la lutte contre les préjugés et les stéréotypes, apparaissent comme étant prioritaires. Dans leurs échanges, militantes et militants regrettent que les accords d’entreprises sur l’égalité homme-femme soient souvent purement incitatifs, et non coercitifs.

La présence de militantes engagées au niveau européen confirme que le constat de l’aggravation de la situation des femmes au travail à cause des politiques d’austérité ne s’applique pas qu’aux travailleuses françaises. France Sponem (FO), présidente du comité des femmes de la confédération européenne des syndicats (CES), explique que partout en Europe, les femmes sont plus exposées à la pauvreté.

"Aucune conquête n’est définitive" ajoute Silvana Cappuccio (CGIL, confédération générale italienne du travail), membre du conseil d’administration de l’organisation internationale du travail (OIT). Quant à Vasiliki Kratimenou (GSEE, confédération générale des travailleurs grecs), membre du secrétariat des femmes à la CES, elle affirme que "l’Europe sociale a régressé".

- Voir notre dossier spécifique "8 mars 2015"
- Voir le dossier "Égalité Femmes/Hommes"


Brève mise en ligne le 6 mars 2015