"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2430700 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Grève à la Lyonnaise des Eaux : quand négocier les salaires ne coule pas de source

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Grève à la Lyonnaise des Eaux : quand négocier les salaires ne coule pas de source


Après deux journées de mobilisation les 20 et 23 février dernier, les salariés de la Lyonnaise des Eaux ont remis la pression ce 12 mars pour obtenir la réouverture de vraies négociations annuelles obligatoires. La date ne relève pas du hasard. En effet, la CGT et la CFDT ont choisi d’appeler les personnels de toute la France à s’exprimer le jour du lancement de la nouvelle marque de Suez Environnement, notamment par un rassemblement à la Défense devant le siège de l’entreprise.

Les salariés refusent la décision unilatérale de la direction générale de ne pas accorder d’augmentation générale et de prétendre clore les négociations avec comme principale argument : les conditions ne sont pas réunies. La Direction générale, malgré le mouvement du 20 au 23 février qui ont rassemblé 1200 grévistes a envoyé un constat de désaccord le vendredi 6 mars 2015 à 18h30 par courrier électronique aux organisations syndicales en dehors des horaires de travail au mépris du préavis de grève déposé la veille.

Le syndicat CGT redoute, si les personnels renoncent aux augmentations générales, que la direction y trouve un encouragement à remettre en cause l’ancienneté et les minima salariaux.

En janvier l’intersyndicale CGT, CFDT, FO, avait posées les revendications suivantes pour les NAO :
- un rappel de 2014 de 0,4% au 1/12/2014 compte tenu des bons résultats annoncés par la Lyonnaise ;
- une augmentation générale de 1,2% au 1 janvier 2015 ;
- une revalorisation de la sujétion d’astreinte de 5% ;
- la revalorisation de diverses primes et indemnités.

A noter que le groupe dont dépend la Lyonnaise des eaux a investi 7 millions d’€ pour changer le nom de l’entreprise…


Brève mise en ligne le 12 mars 2015