"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2340060 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mardi 13 juin 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Europe : la Confédération européenne des syndicats réclame un projet européen crédible pour les travailleurs

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Europe : la Confédération européenne des syndicats réclame un projet européen crédible pour les travailleurs


Il faut "restaurer un solide système de relations industrielles et de négociation collective et mettre en œuvre un plan européen d’investissement à grande échelle pour une croissance durable et des emplois de qualité", explique la Confédération européenne des syndicats (CES) dans une déclaration faisant suite aux résultats des élections en Grèce.

La CES, qui regroupe la plupart des syndicats européens, dont la CGT, voit dans le résultat des élections législatives grecques une opportunité, non seulement pour la Grèce, mais pour toute l’Europe. Elle appelle à une "réévaluation et une révision fondamentales des politiques économiques et sociales de l’Union européenne".

La Confédération européenne des syndicats explique dans sa déclaration, adoptée par son comité exécutif réuni les 10 et 11 mars 2015 à Bruxelles, que les sommes versées à la Grèce n’ont pas permis de financer de réelles réformes. Elles ont servi à rembourser une partie de la dette et ont profité au secteur financier. Aucun problème structurel n’a donc été réglé et la réduction des dépenses a poussé le pays vers une situation de "crise sociale et humanitaire sans précédent en Europe".

Au vu de l’expérience grecque, la CES regrette que les expressions récentes des présidents de la Commission européenne, de la Banque centrale européenne (BCE) et de l’Eurogroupe (réunion des ministres des finances des États membre de la zone euro) ne laissent pas entrevoir le changement de politique dont l’Europe a besoin.

Cliquer ici pour voir la déclaration de la CES sur l’après-élections en Grèce


Brève mise en ligne le 16 mars 2015