"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2440298 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Construction : Siniat en grève pour les salaires et l’emploi

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Construction : Siniat en grève pour les salaires et l’emploi


Les salariés des sites de Mazan et de Carpentras de la société Siniat sont en grève depuis le 9 mars pour la réouverture de négociations salariales.

Pour les actionnaires : 25 millions d’€ versés en 2012, 28 millions en 2013. Pour l’entreprise : 1 million d’€ de l’État au titre du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE). Pour les salariés : gel des salaires et plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) national concernant 197 postes. Telle est la politique menée par la direction de Siniat, ex-Plâtres Lafarge, entreprise spécialisée dans le plâtre pour la construction et dont le siège (France et international) est basé en Avignon, dans le Vaucluse.

Dans un communiqué du 13 mars 2015 de la CGT Siniat et de l’union départementale CGT du Vaucluse, le syndicat explique que les salariés revendiquent une augmentation de 5%, la prise en compte du temps d’habillage dans le temps de travail et la prise en charge du nettoyage des tenues professionnelles par une société extérieure. La direction répond par une proposition de seulement 0,5% d’augmentation, sous condition, et au 1er juillet.

Les salariés des sites de Carpentras et de Mazan, dans le Vaucluse, se sont donc mis en grève depuis le 9 mars et se sont encore rassemblés hier, lundi 16 mars, devant le siège de l’entreprise, en Avignon. Le mouvement commence à s’étendre à d’autres sites de la société, qui compte environ 1300 salariés répartis sur 4 carrières et 18 usines sur le territoire national.

Cliquer ici pour voir le communiqué du 13 mars 2015 de la CGT Siniat


Brève mise en ligne le 17 mars 2015