"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2430660 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Laboratoires Pierre Fabre : 700 postes sacrifiés sur l’autel des stratégies financières

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Laboratoires Pierre Fabre : 700 postes sacrifiés sur l’autel des stratégies financières


Les laboratoires Pierre Fabre ont annoncé la suppression de 700 postes, notamment dans le secteur de la recherche, alors qu’ils font des bénéfices et profitent de dizaines de millions d’euros de crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE). La fédération CGT de la Chimie appelle à manifester à Castres le 28 mars 2015.

"Cette décision n’a qu’un seul objectif, augmenter la profitabilité, pour amener le groupe dans la cour des grands distributeurs de dividendes" explique la fédération nationale CGT des industries chimiques (FNIC) dans un communiqué du 26 mars 2015.

Le syndicat rappelle que le groupe Pierre Fabre dégage des profits et a bénéficié, en 2013, de 179 millions d’euros d’aides de l’État, notamment au travers du CICE. Il dénonce une restructuration qui touche particulièrement le domaine de la recherche et représente une véritable menace sur l’avenir même de la branche pharmaceutique du groupe.

Les laboratoires Pierre Fabre, originaires de Castres, dans le Tarn, sont numéro deux mondial de la dermo-cosmétique. Ils possèdent des marques telles qu’A-Derma ou Avène.

La FNIC CGT appelle à manifester à Castres, place Pierre Fabre, samedi 28 mars 2015 à partir de 10h00, contre "la casse de l’emploi, la casse de la recherche et la casse industrielle".

- Cliquer ici pour voir le communiqué de la fédération CGT de la chimie du 26 mars 2015 sur les laboratoires Pierre Fabre
- Voir le dossier sur la campagne sur le coût du capital


Brève mise en ligne le 26 mars 2015