"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2431494 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Discrimination syndicale / Victoire pour la CGT : Monoprix désavoué par le ministère du Travail

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Discrimination syndicale / Victoire pour la CGT : Monoprix désavoué par le ministère du Travail


Le ministère du Travail a confirmé courant mars le refus de licenciement de la déléguée syndicale CGT du Monoprix Roquette, à Paris. Les militants CGT et les nombreux soutiens d’Akila Diagne se sont retrouvés devant le magasin, vendredi 3 avril 2015, pour fêter cette victoire.

En septembre 2014, l’inspection du travail avait déjà refusé le licenciement d’Akila Diagne, déléguée syndicale CGT du Monoprix Roquette, sis avenue Ledru-Rollin – à côté de la rue de la Roquette, dans le 11e arrondissement de Paris. La directrice du magasin avait alors fait appel au ministère du Travail pour essayer de faire licencier la militante. Le 19 mars 2015, le ministère a confirmé la non validité du licenciement.

Dans un communiqué du 31 mars 2015, l’union syndicale CGT du commerce, de la distribution et des services de Paris appelait les nombreux soutiens d’Akila Diagne à venir fêter cette victoire de la CGT contre la discrimination syndicale. Militants, salariés et clients se sont ainsi retrouvés devant le magasin à cette occasion.

Cela fait des années que le Monoprix Roquette est le terrain de discriminations syndicales et de pressions fréquentes et parfois violentes à l’encontre des représentants CGT et des salariés.

- Cliquer ici pour voir le communiqué du 31 mars 2015 de l’union syndicale CGT du commerce, de la distribution et des services de Paris
- Voir le dossier "Syndicalistes… pas voyous !"


Brève mise en ligne le 7 avril 2015