"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2340062 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mardi 13 juin 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Commerce : 500 postes menacés aux Galeries Lafayette

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Commerce : 500 postes menacés aux Galeries Lafayette


Fermeture de magasins, externalisation, départs "volontaires" : le groupe Galeries Lafayette, qui cumule les bons résultats ces dernières années, vient d’annoncer un plan d’économie tout azimut qui pourrait se traduire par la suppression de 500 postes.

Il s’agit d’un "plan d’économie d’une ampleur jamais vue aux Galeries Lafayette" explique la CGT Galeries Lafayette Haussmann dans un communiqué du 2 avril 2015.

Le site du boulevard Haussmann, dans le 9e arrondissement de Paris, est particulièrement touché (plan de départ volontaire, fermeture d’agences Lafayette Voyages et de centres comptables, externalisation du secteur "jouets"), mais ce plan de casse sociale concerne en fait l’ensemble des Galeries Lafayette. Il comporte la fermeture des magasins du centre commercial de Belle-Épine, à Thiais (Val-de-Marne), et de Béziers (Hérault), ainsi qu’une importante restructuration de celui de Lille (Nord) et que la fermeture de l’entrepôt de Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne).

Les militants CGT dénoncent le cynisme d’une direction qui, quelques jours encore avant ces annonces, parlait de la création d’un millier d’emplois si le magasin du boulevard Haussmann pouvait ouvrir tous les dimanches. Direction qui a aussi annoncé l’ouverture à grand frais d’un magasin à Doha, au Qatar, et d’un autre sur les Champs-Élysées.

Le groupe Galeries Lafayette, qui comprend aussi les magasins BHV Marais et, dans l’horlogerie, les enseignes Louis Pion et Didier Guérin, c’est plus de 10000 salariés, avec près de 60 boutiques sur le territoire français, et aussi à Berlin (Allemange), Dubai (Émirats arabes unis), Casablanca (Maroc), Jakarta (Indonésie) et Pékin (Chine).

Cliquer ici pour voir le communiqué du 2 avril 2015 de la CGT Galeries Lafayette


Brève mise en ligne le 7 avril 2015