"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2410372 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Transports : les chauffeurs de taxi manifestent contre la tarification forfaitaire

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Transports : les chauffeurs de taxi manifestent contre la tarification forfaitaire


Devant le passage en force du gouvernement pour leur imposer une tarification forfaitaire les chauffeurs de taxis manifeste le jeudi 21 mai à Paris.

Le contexte actuel du secteur de transport de personne n’est pas favorable, nous le savons, aux chauffeurs de taxis. Les déréglementations dues à la mise en concurrence accru des travailleurs pèsent déjà lourd sur les épaules des conducteurs licenciés. Comme pour aggraver la situation le gouvernement a décidé de réformer le système de tarification des taxis, un système qui fonctionnait pourtant bien.

En effet, les usagers ont aujourd’hui la chance de ne payer que ce qu’ils consomment grâce au compteur et son cadre tarifaire réglementé et fixé par l’état. Cette tarification transparente apporte aux chauffeurs de taxi une rémunération juste, calculée en fonction de la durée et du moment ou se déroule de la course.

Le gouvernement tente de passer en force et refuse d’entendre les représentants de la profession pour imposer sa tarification forfaitaire. Avec la mise en place de ce nouveau système les chauffeurs devront accepter une même grille tarifaire pour le jour et la nuit ainsi que les jours ouvrés, dimanche et jours fériés. De plus, qu’ils roulent trente ou soixante minutes ne changera rien a leurs rémunérations. Les conducteurs devront également expliqués aux usagers qu’il est normal de payer le même prix une course dont la distance peut varier de 40%.

Une réforme inacceptable pour les chauffeurs de taxi déjà sous le coup de la crise de leur secteur. C’est pourquoi la CGT et sept autres organisations professionnelles (CFDT, CSAT, CTP, CST, UTP et UNTP) appellent les taxis parisiens à une mobilisation massive devant la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la fraude (DGCCRF), boulevard Vincent Auriol, à Paris, le jeudi 21 mai.


Brève mise en ligne le 20 mai 2015