"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2442344 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Hayange : commémoration du 8 mai 1945. Lors de la cérémonie le maire FN insulte la CGT

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Hayange : commémoration du 8 mai 1945. Lors de la cérémonie le maire FN insulte la CGT


L’Union départementale CGT de la Moselle et la Fédération CGT des Services publics adressent une lettre ouverte à Fabien Engelmann, maire Front national d’Hayange.

Monsieur le Maire,

Lors de la cérémonie à l’occasion des 70 ans de la capitulation de l’Allemagne nazie le 8 mai 1945 à Hayange, une délégation CGT était présente.

Au cours du défilé, au moment où vous, Monsieur le Maire et les membres de la majorité municipale, êtes passés devant les militants de notre organisation syndicale, vous les avez regardés en prononçant distinctement le mot : "pourriture".

Manifestement, cette injure était destinée aux personnes portant le badge CGT et cela devant témoins.

Ce comportement est indigne et inacceptable d’un premier magistrat d’une commune de la République.

Les représentants syndicaux étaient présents à cette commémoration pour toutes les victimes de la 2ème guerre mondiale et particulièrement pour la mémoire des milliers de militants CGT qui ont connu la déportation, la torture et la mort en conséquence de leurs actes de résistance sous l’occupation allemande.

Le rôle important de notre organisation syndicale dans la Résistance est pourtant largement connu, notamment par les historiens. Vous avez incontestablement un grand travail de mémoire à accomplir.

La CGT dans son ensemble condamne avec fermeté de tels propos et exige des excuses de votre part.

Nous ne laisserons quiconque porter atteinte, directement ou indirectement, à la mémoire de nos camarades qui ont eu le courage de combattre le nazisme au prix de leur vie.

Nous vous assurons enfin que votre comportement ne fait que renforcer notre détermination à lutter contre l’extrême droite, ses idées et ses pratiques.

Dans l’attente, veuillez recevoir nos salutations.

- Fédération des services publics : Lutte contre l’extrême droite, ses idées, ses pratiques
- Confédération générale du travail : Extrême droite : l’imposture sociale


Brève mise en ligne le 21 mai 2015