"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2344097 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le lundi 26 juin 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Rassemblement et rencontres au pied des tours : les Ingénieurs, cadres et techniciens organisent leur Défense

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Rassemblement et rencontres au pied des tours : les Ingénieurs, cadres et techniciens organisent leur Défense


Le 17 juin la CGT va à la rencontre des salariés de la Défense à Paris. Sous les tours du quartier d’affaires, un village abritera interventions et tables rondes. Un rassemblement de 1000 militants de la CGT des Ingénieurs, cadres et techniciens est également attendu.

La CGT aux côtés de l’Union Générale des Ingénieurs, Cadres et Techniciens (Ugict-CGT), l’Union locale de La Défense et l’Union départementale des Hauts-de-Seine, organise cet événement du 17 juin. L’objectif ? Casser l’isolement dont est trop souvent victime l’encadrement, permettre l’expression collective des attentes, montrer les combats et revendications convergentes.

Les cadres bienvenus à la CGT

"La CGT se veut être le syndicat de tous les salariés" expliquera Virginie Gensel-Imbrecht, secrétaire confédérale de la CGT. Selon elle, " la CGT doit être un lieu d’expression, de citoyenneté et de démocratie". La CGT a d’ailleurs décidé de préparer de façon extraordinaire son prochain congrès qui aura lieu en avril à Marseille à partir d’événements comme celui de la Défense qui reflète tout à fait l’esprit du 51ème congrès : une CGT qui veut donner la parole aux syndiqués.

La présentation en exclusivité des deux sondages réalisés par Viavoice pour l’Ugict-CGT sur les cadres et professions techniciennes sera l’occasion d’interpeller le patronat et le gouvernement sur la dégradation des conditions de travail des salariés qualifiés à responsabilité. Au lieu de tirer vers le bas les droits et qualifications avec une politique "low cost", la France, pour renouer avec le progrès, doit miser sur l’emploi qualifié. Les négociations AGIRC-ARRCO sont symboliques de cet enjeu. Ce rassemblement qui aura lieu quelques jours avant la cinquième séance de négociations sera l’occasion de démontrer l’attachement de l’encadrement au régime de retraite par répartition et d’amplifier la mobilisation autour des propositions portées par la CGT.

Interventions et tables-rondes

Au programme des interventions et tables-rondes organisées de 10 heures et 18 heures. Les jeunes diplômés seront notamment à l’honneur, avec un happening sur les stages et un stand d’assistance juridique pour les stagiaires et les alternants organisé en partenariat avec l’UNEF, le syndicat étudiant. Voir le programme

La valorisation des luttes et de constructions syndicales permettra de démontrer l’utilité et l’efficacité du syndicalisme et de donner aux militants CGT des outils pour construire l’Ugict et de manière plus générale la CGT au plus près des salariés. Une journée festive et ludique pour montrer un syndicalisme qui sait ne pas se prendre au sérieux tout en étant efficace. Bouillonnement intellectuel, polémiques, confrontations : un syndicalisme qui prend à bras-le-corps les débats d’aujourd’hui et de demain et fait de l’innovation sociale son affaire sans la laisser au monde des affaires.

1000 militants rassemblés

La journée sera le point d’orgue du déploiement organisé par l’union départementale des Hauts-de-Seine et l’union locale de la Défense. Les 1000 militants rassemblés pour l’occasion se tourneront vers les salariés du site, qui pourront bénéficier de conseils sur leurs droits et découvrir le caractère interprofessionnel de la CGT. Le moment de démontrer aux cadres qu’ils sont les bienvenus à la CGT où ils disposent d’une organisation spécifique, l’UGICT, pour faire entendre leurs revendications et leur permettre de se mobiliser en convergence avec l’ensemble des salariés. Le moment aussi d’ouvrir des espaces de débats permettant aux salariés d’exprimer leurs attentes vis-à-vis du syndicalisme en général et de la CGT en particulier.


Brève mise en ligne le 12 juin 2015