"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2430639 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Ex salariés de Fralib : 1336, symbole de la victoire de Scop TI

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Ex salariés de Fralib : 1336, symbole de la victoire de Scop TI


Les ex-salariés de Fralib, devenus ScopTIstes, recevront dans leur usine vendredi 28 août au matin Philippe Martinez, Secrétaire Général de la CGT, pour honorer le lancement de la production d’une nouvelle marque de thés et d’infusions, 1336.

1336, comme le nombre de jours de lutte qu’il aura fallu aux 182 salariés de l’ex usine Éléphant contre la direction du groupe Unilever. Durant ces trois ans et demi, toutes les structures de la CGT ont pris part à la bataille pour la sauvegarde des emplois dans la région et contre la délocalisation de cette production des infusions fabriquées en Provence depuis plus de 150 ans.

Depuis l’échec de trois Plans de Sauvegarde de l’Emploi et la signature de l’accord avec la direction d’Unilever en mai dernier, les salariés ont monté leur Scop.

Les Scop (Sociétés coopératives et participatives) se distinguent des sociétés classiques par une détention majoritaire du capital et du pouvoir de décision par les salariés. Une belle victoire pour les ex salariés de Fralib : alors que les conflits se multiplient, que les fermetures et les licenciements s’accélèrent, « cette lutte exemplaire est un succès pour tous les travailleurs de notre pays et démontre que rien n’est joué d’avance », se félicite la CGT.


Brève mise en ligne le 27 août 2015