"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2441992 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
19ème marche Existrans : droits des personnes transgenres : "Le monde avance la France recule"

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

19ème marche Existrans : droits des personnes transgenres : "Le monde avance la France recule"


Samedi 17 octobre 2015, s’est déroulée, à Paris, la marche des trans, des intersexes et des personnes qui les soutiennent. La CGT était dans le cortège et revendique un accès au travail et à la formation pour tous et toutes.

Argentine, Colombie, Danemark, Irlande, Mexico, Quebec, etc, "Le monde avance la France recule", tel était le slogan de cette 19 ème édition de la marche "Existrans".

La CGT est régulièrement sollicitée par les personnes transgenres discriminées par leur employeur ou empêchées d’accéder à l’emploi et la formation.

La CGT revendique la protection des transgenres dans le monde du travail

Nous pouvons affirmer haut et fort qu’aujourd’hui en France, le droit de ces personnes à la dignité et à l’intégrité n’est pas garanti. Le changement d’état civil reste difficile et soumis à la bonne volonté des tribunaux. Le code du travail ne protège qu’une partie des personnes concernées par la problématique transgenre, laissant sans défense celles qui souhaitent vivre leur identité de genre sans se faire opérer.

Le législateur doit cesser de faire la sourde oreille et agir. La CGT revendique la réelle protection des transgenres dans le monde du travail !

Voir également le dossier dédié à l’homophobie


Brève mise en ligne le 21 octobre 2015