"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2392876 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 15 septembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Libertés syndicales - Salariés de Goodyear : rassemblements de soutien jeudi 4 février

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Libertés syndicales - Salariés de Goodyear : rassemblements de soutien jeudi 4 février


Jeudi 4 février, auront lieu partout en France des rassemblements de soutien aux huit salariés de Goodyear condamnés à de la prison ferme et, plus largement, de protestation contre les multiples atteintes aux libertés syndicales.

Les libertés syndicales ne vont pas bien en France. Depuis l’affaire des cinq militants CGT qui étaient poursuivis pour avoir refusé un prélèvement ADN, on assiste à une multiplication d’atteintes au droit syndical (licenciement pour avoir monté une section CGT chez Vuitton, licenciement pour avoir fait grève à la Stef, menaces contre les Bourses du travail…lire le dossier Pas de conquêtes sociales sans libertés syndicales). Cette escalade a connu son apogée le 12 janvier dernier avec la condamnations de 8 salariés de Goodyear à deux ans de prison dont neuf mois ferme, une première dans le droit français.

Une pétition pour demander leur relaxe a déjà réuni plus de 150000 signatures.

Pour protester contre cette condamnation, de nombreux rassemblements auront lieu jeudi 4 février un peu partout en France.

A Paris, c’est sur la place de la Nation, entre 11h et 14h, que la CGT appelle à se rassembler pour soutenir les huit de Goodyear. De nombreux personnalités, ayant signé l’appel de la CGT, seront présentes. Parmi les soutiens, HK et Sanseverino seront sur scène pour accompagner la lutte en musique.


Brève mise en ligne le 3 février 2016