"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2340061 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mardi 13 juin 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Le 9 mars : une très grande mobilisation "Nos droits valent plus que leur profit"

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Le 9 mars : une très grande mobilisation "Nos droits valent plus que leur profit"


Environ 500000 personnes ont manifesté mercredi 9 mars contre la loi El Khomri partout en France, dont 100 000 à Paris.

A Paris, à l’appel de la CGT, de FO, de la FSU et de Solidaires, un défilé a réuni à la mi-journée plusieurs milliers de personnes entre le MEDEF et le ministère du Travail. "Le message est clair : dire à M. Hollande et Manuel Valls de cesser de reprendre les propositions du patronat" a dit Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, il réclame le retrait du projet de loi El Khomri.

Les syndicats on rejoint sur la place de la République les milliers de lycéens et étudiants qui avaient répondu à l’appel de syndicats et organisations de jeunesse (Unef, UNL, EELV, Front de gauche, jeunes communistes). Ils sont prêts à "lutter jusqu’au retrait" du projet.

L’Unef, premier syndicat étudiant, a déjà appelé à une "nouvelle journée d’action" le jeudi 17 mars "dans toutes les universités" pour demander le retrait du projet.

La CGT, dans un communiqué, appelle les salariés à rester attentifs, mobilisés et à se préparer au plus tard à réussir l’action du 31 mars prochain.

---------------------------------------------------
Interviews réalisées par l’Union départemental CGT de Paris, dans le cortège parisien de la manifestation nationale du 9 mars 2016 contre le projet de loi gouvernemental El Khomri.
Brève mise en ligne le 10 mars 2016