"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2341550 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mardi 13 juin 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
27 mai à Bobigny : Air France, Goodyear, et tant d’autres... les libertés syndicales bafouées

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

27 mai à Bobigny : Air France, Goodyear, et tant d’autres... les libertés syndicales bafouées


Le 27 mai dernier, 15 salariés d’Air France, se retrouvaient devant le Tribunal de Grande Instance de Bobigny. Un rassemblement de soutien était organisé par la CGT toute la journée, dans le cadre de sa campagne en faveur du respect des libertés syndicales.

C’est une première victoire pour les salariés d’Air France dont le procès a été repoussé à septembre prochain, les 27 et 28 exactement. Les salariés sont poursuivis pour violences et dégradations lors du comité d’entreprise du 5 octobre 2015. Miguel Fortéa, secrétaire général de la CGT Air France s’explique sur les conditions dans lesquelles ce procès est mené.

"Un licenciement ça génère de la colère et, cette colère est légitime"

Ce sont les mots de Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT adressés aux salariés lors de cette troisième journée nationale en faveur des libertés syndicales.

CHRU de Lille : 15 militants CGT et deux salariées dans le collimateur de la direction

Actuellement au CHRU de Lille une enquête est ouverte sur 15 militants et 2 salariées défendues par la CGT pour des faits pouvant être qualifiés de séquestration et datant de novembre 2014. La direction de l’hôpital a ressorti le dossier un an et demi après les faits. Des convocations de ces militants ont eu lieu sur 3 semaines en avril avec prises d’empreintes ADN. Selon Isabelle Bosseman de la CGT SMICT au CHRU de Lille, le dossier est clairement monté à charge contre la CGT.

Voir le dossier "Pas de conquêtes sociales sans libertés syndicales"


Brève mise en ligne le 28 mai 2016