"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2359670 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mardi 18 juillet 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Loi travail et 49.3 : nouvel aveu de faiblesse du gouvernement

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Loi travail et 49.3 : nouvel aveu de faiblesse du gouvernement


Malgré une organisation sécuritaire démesurée empêchant des milliers de personnes d’entrer dans la manifestation parisienne, ce sont plus de 45000 personnes qui ont défilé mardi 5 juillet ; 10000 à Toulouse, 15000 à Marseille, 1000 à Caen, 2000 à Grenoble…

Malgré les pertes de salaires, ils sont toujours dans la rue

Marianne, jeune psychologue, Bernard, salarié du secteur des assurances, Monique salariée chez Orange… Au bout de la 12ème journée de mobilisation ils sont toujours dans la rue et déterminés à revenir à la rentrée voire à continuer pendant l’été.

Le mouvement social ne va pas faiblir et d’ores et déjà des initiatives ont été décidées pendant l’été afin de préparer une rentrée puissante et offensive pour empêcher la mise en place de la loi.

Dès demain, 6 juillet, un meeting unitaire sera organisé au gymnase Japy, à Paris.

La réunion intersyndicale du 8 juillet prochain décidera des modalités de poursuite du mouvement.


Brève mise en ligne le 5 juillet 2016