"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2430653 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Journée d’action unitaire à la Banque de France : le comité central d’entreprise occupé par les salariés en grève

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Journée d’action unitaire à la Banque de France : le comité central d’entreprise occupé par les salariés en grève


Après avoir massivement fait grève le 25 novembre dernier, les agents de la Banque de France étaient appelés à faire une nouvelle journée d’action unitaire (CGT, FO, SNA, CFDT, CFTC, Syndicam) ce mardi 6 décembre, jour de la réunion du Comité Central d’Entreprise.

Une très grande majorité des agents rejette deux projets majeurs du gouverneur Villeroy de Galhau : une réforme des carrières et un plan stratégique dénommé Banque De France 2020 qui vise à supprimer 2500 emplois :
- Le projet de réforme des carrières dégrade très fortement le déroulement des carrières, génère une perte massive du pouvoir d’achat pour une majorité d’agents et organise la suppression des commissions paritaires laissant libre court à l’arbitraire.
- Le projet Banque De France 2020 supprime 2500 emplois et s’attaque au cœur même des missions de la Banque De France, notamment celle affectée au service des particuliers. Par exemple le surendettement, totalement déshumanisé au profit de l’industrialisation du traitement des dossiers, s’apparentera à de l’abattage au service d’une politique du chiffre !

Aujourd’hui plus que jamais les agents sont déterminés à défendre leurs droits et garanties et les missions de la Banque de France au service de toute la société !


Brève mise en ligne le 6 décembre 2016