"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2440296 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Confédération Européenne des Syndicats : mobilisation pour les travailleurs sans papiers

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Confédération Européenne des Syndicats : mobilisation pour les travailleurs sans papiers


Priver les travailleurs sans papiers d’accès à l’éducation et aux autres services publics et les empêcher d’y contribuer coûtent aux citoyens européens bien plus que de les y inclure peut-on lire dans une brochure publiée à l’occasion de la Journée internationale des migrants (18 décembre) par la Confédération européenne des syndicats (CES) et Union MigrantNet.

Les estimations du nombre de migrants sans papiers dans l’Union européenne varient de moins de 2 millions à près de 4 millions. On ne sait pas combien d’entre eux sont des travailleurs clandestins.

Ce qui est clair est que les travailleurs sans papiers sont :
- dans l’incapacité de contribuer à l’impôt (sur le revenu), aux systèmes des soins de santé, des pensions et de sécurité sociale ;
- exploités par leurs employeurs qui en profitent en éludant délibérément l’impôt et autres obligations ;
- exclus des soins de santé, de l’éducation pour leurs enfants et de nombreux services publics dans la plupart des pays de l’UE ;
- très vulnérables face à l’exploitation, tant au travail qu’en dehors (par exemple en matière de logement).

"Soutenir les travailleurs sans papiers est un devoir pour les syndicats", explique la Secrétaire confédérale de la CES, Liina Carr, "car il en va de l’intérêt de tous les travailleurs. Tous les travailleurs devraient pouvoir bénéficier des services de santé et autres services publics, des pensions et des allocations sociales mais aussi d’y contribuer. Tous les travailleurs devraient disposer de droits exécutoires en matière de juste rémunération, de temps et de conditions de travail."

"L’exploitation des travailleurs sans papiers est mauvaise pour eux et pour leurs familles, mauvaise pour tous les travailleurs et mauvaise pour la société. Il est temps de sortir de l’ombre cette armée de travailleurs cachés et de se mobiliser dans l’intérêt de tous."

La brochure indique également combien de syndicats – y compris en Allemagne, Belgique, France, Irlande, Italie, aux Pays-Bas et en Suède – viennent en aide aux travailleurs ans papiers.

La brochure de la CES "Mobilisation pour les travailleurs sans papiers" appelle l’Union européenne à en faire davantage en faveur des travailleurs migrants sans papiers en ayant recours au Fonds social européen et au Fonds asile, migration et intégration ainsi que par le biais du cycle annuel de coordination des politiques économiques et du futur Socle des droits sociaux. Elle suggère également qu’Eurostat trouve un moyen de chiffrer cette main-d’œuvre cachée et d’aborder ces questions dans des forums tels que le Dialogue européen sur les compétences et les migrations et le Forum européen sur la migration.

Cliquez ici pour consulter la brochure de la CES "Mobilisation pour les travailleurs sans papiers"

La Confédération européenne des syndicats (CES) a été créée en 1973 afin de défendre les intérêts des travailleurs au niveau européen et de les représenter devant les organes de l’Union européenne (UE). La CGT s’y est affiliée en 1999
.
Brève mise en ligne le 16 décembre 2016