"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2340015 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mardi 13 juin 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Répression syndicale : tous mobilisés pour la relaxe de Laurent !

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Répression syndicale : tous mobilisés pour la relaxe de Laurent !


Une mobilisation sera organisée le 6 janvier devant le Palais de justice de Paris pour exiger la relaxe de Laurent, camarade du service d’ordre de la CGT pendant les manifestations contre la Loi Travail, appelé à comparaitre devant les juges le jour même.

Laurent, militant CGT membre du service d’ordre, a été interpellé lors d’une manifestation contre la Loi El Khomri en possession du matériel nécessaire pour assurer la sécurité du cortège. Accusé de soi-disant "violences en bande armée et organisée", il est appelé à comparaître devant les juges le 6 janvier prochain.

Les militants des services d’ordre font preuve d’un travail exemplaire, protégeant et organisant le cortège des manifestations en étant soumis à d’importantes tensions et provocations, et risquant parfois l’agression physique.

Ils sont pourtant aujourd’hui trainés dans la boue et assimilé à de vulgaires casseurs par le gouvernement et le patronat.

Cette comparution prend place dans un contexte de répression du syndicalisme revendicatif : Air France, Goodyear, Tefal, menaces sur les locaux syndicaux… : la criminalisation des mouvements syndicaux doit cesser !

La CGT apelle donc toutes ses forces, les salariés de Villejuif et d’ailleurs, à se rassembler le vendredi 6 janvier 2017 à 9h devant le Palais de justice de Paris – 10 boulevard du palais, 75001 – pour dénoncer la judiciarisation des conflits du travail et exiger la relaxe de nos camarades.


Brève mise en ligne le 4 janvier 2017