"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2440733 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Wagon Automotive à Orbec : "Nous demandons avant tout du travail"

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Wagon Automotive à Orbec : "Nous demandons avant tout du travail"


400 personnes, pour la plupart salariées du sous-traitant automobile Wagon Automotive, ont manifesté jeudi aux côtés d’élus à Orbec, un village rural du Calvados de 2600 habitants pour réclamer "du travail" dans l’automobile.

"Nous demandons avant tout du travail. Les aides à la casse ne servent à rien si elles ne sont pas ciblées sur les voitures moyenne et haute gammes fabriquées en France", a indiqué Antony Delaunay, secrétaire CGT du CE.

Une nouvelle manifestation est prévue samedi à Lisieux, sous-préfecture du Calvados située une vingtaine de kilomètres d’Orbec, avec des salariés d’un autre sous-traitant touché par le chômage partiel, Knorr Bremse (400 emplois), et ceux de Plysorol (470 emplois), une entreprise de contreplaqué, en redressement judicaire.


Brève mise en ligne le 16 janvier 2009