"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2441570 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Assurance chômage : la CFE-CGC ne signe pas l’accord

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Assurance chômage : la CFE-CGC ne signe pas l’accord


Le comité directeur de la CFE-CGC a décidé mardi à l’unanimité de ne pas signer l’accord sur l’assurance chômage négocié avec le patronat. La confédération a également décidé d’exercer son droit d’opposition au texte.

Avant la CFE-CGC, la CGT, FO et la CFTC avaient décidé de le rejeter. Seule du coté des organisations de salariés, la CFDT a décidé de ratifier cet accord sur lequel le Medef et l’Upa se sont prononcés favorablement, tandis que la CGPME signera "sous réserve d’une baisse effective des cotisations au 1er juillet".

Reste à savoir désormais quelle position le gouvernement adoptera, sachant que lors de ses voeux aux partenaires sociaux, le président de la République leur a indiqué qu’il était "essentiel" que le projet d’accord sur l’assurance chômage soit "mis en place".

Le gouvernement "va voir qui signe. S’il n’y en a pas suffisamment, on posera la question explicitement aux partenaires sociaux de savoir est-ce que vous vous opposez, ou est-ce que vous vous contentez de ne pas mettre votre signature ?", a précisé mardi le secrétaire d’Etat à l’Emploi Laurent Wauquiez.


Brève mise en ligne le 20 janvier 2009