"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Voeux 2018

    La section syndicale CGT de l’Adapei-Papillons Blancs d’Alsace vous présente ses meilleurs vœux de Liberté, d’Égalité, de Solidarité, de Justice et de Paix…

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2487333 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le lundi 5 février 2018
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Pour le droit à la santé pour tous, retrait de la loi Bachelot

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Pour le droit à la santé pour tous, retrait de la loi Bachelot


Disparition des hôpitaux de proximité sous couvert de regroupement, réaménagement, sans égard pour les besoins de la population notamment en zones rurales, multiplication des délégations de service public dévolues à des cliniques privées, gestion managériale des hôpitaux et tout pouvoir au patron des Agences régionales de l’hospitalisation : voilà la marque de fabrique du projet de loi "Hôpital, Patients, Santé, Territoires".

Pendant ce temps, les bénéfices des groupes privés, comme la Générale de Santé, qui assimilent l’hôpital à une entreprise, explosent. Un récent sondage récent montre que l’attachement de 86% de la population à l’hôpital public et l’opposition à la fermeture des hôpitaux de proximité. Pour nous, le service public de santé doit être gratuit et de qualité pour tous. Le 5 mars, 9 organisations syndicales de médecins et de personnels hospitaliers appellent à une journée de grève et de manifestations. Nous appelons à participer à cette journée pour le retrait du projet de loi Bachelot, l’abrogation du plan "hôpital 2007", la création de 120000 emplois hospitaliers, une gestion démocratique de l’hôpital par les représentants des salariés et des usagers, pas de salaire inférieur à 1500€ net et 300€ net immédiatement pour tous.


Brève mise en ligne le 4 mars 2009