"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2431310 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Le 7 mars, dans la rue, pour les droit des femmes

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Le 7 mars, dans la rue, pour les droit des femmes


La journée internationale pour les droits des femmes donnera lieu à plusieurs manifestations le samedi 7 mars.

Les inégalités qui se creusent, comme conséquence de la crise systémique du capitalisme, ont de lourdes conséquences pour les droits des femmes.

Le Planning familial est durement attaqué par une baisse de 42% de ses subventions, le contraignant à envisager la fermeture de certains de ses centres. Les droits à l’avortement et à la contraception sont remis en cause par la reconnaissance du statut du foetus et les suppressions de postes et de crédits dans les centres d’interruption volontaire de grossesse. Le gouvernement supprime, dans le cadre de la RGPP, le Service des Droits des Femmes et de l’Egalité, interlocuteur des associations pour les droits des femmes. Les inégalités de salaire entre les hommes et les femmes subsistent à hauteur de 27% en moins pour les femmes, générant des pensions beaucoup plus faibles pour les femmes lorsqu’elles prennent leur retraite. De nombreuses femmes sont toujours victimes de violences dans la famille, dans la rue, au travail, et ce dans tous les milieux sociaux.

Pour nous, l’urgence c’est, entre autres, l’égalité des salaires entre hommes et femmes, la fin des temps partiels imposés, le respect des droits des femmes, des mesures pour mettre fin à la double journée de travail avec, notamment, le développement d’équipements sociaux gratuits pour le petite enfance, le vote d’une loi-cadre contre les violences.

Voir aussi :Lire le tract de la CGT pour le 8 mars 2009



Brève mise en ligne le 6 mars 2009