"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2441612 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Continental : l’arnaque patronale

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Continental : l’arnaque patronale


Grugés par la direction de l’entreprise, les 1120 salariés de Continental à Clairoix dans l’Oise en ont gros sur la patate.

Après avoir accepté, en 2007, le retour aux 40h pour sauver l’entreprise, les voilà foutus à la porte. Marché de dupes à l’évidence !

Des secteurs entiers profitent de la crise du capitalisme pour épargner les actionnaires, augmenter leurs dividendes, notamment dans les entreprises du CAC40 qui continuent à engranger des profits et faire payer la crise aux salariés.

Nous soutenons les salariés de Continental dans les actions qu’ils mèneront pour bloquer la fermeture de cette entreprise. Il n’ y a rien à attendre du MEDEF si ce n’est des mauvais coups, rien à attendre de Nicolas Sarkozy le démagogue dont les promesses de campagne électorale sur le pouvoir d’achat n’étaient destinées qu’à détourner des voix à son profit.

Il faut interdire les licenciements.

Il est intolérable que des entreprises qui ont bénéficié de subventions publiques en profitent pour licencier.

Seule la lutte, la mobilisation interprofessionnelle, la grève permettra d’imposer au MEDEF, au gouvernement cette exigence. La lutte victorieuse en Guadeloupe, en Martinique montre qu’au-delà des journées de mobilisation réussies comme le 29 janvier, il faut ancrer dans la durée la mobilisation interprofessionnelle.

C’est l’exigence qu’il faudra faire valoir au lendemain de la grève générale du 19 mars.


Brève mise en ligne le 12 mars 2009