"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2438091 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Unité syndicale le 1er mai : une bonne chose pour 76% des Français

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Unité syndicale le 1er mai : une bonne chose pour 76% des Français


Si l’on en juge par les tendances annoncées par les sondages, les Français approuvent massivement les mobilisations sociales et leur contenu revendicatif. Ils se réjouissent de l’unité syndicale inédite pour ce 1er mai.

Passer d’un soutien de l’opinion à une disponibilité pour agir et un engagement dans les manifestations, c’est tout l’enjeu de ces prochaines semaines.

A moins de trois semaines du grand rendez-vous unitaire le 1er mai, les enquêtes d’opinion continuent à montrer le fort potentiel de mobilisation sociale. Selon une enquête LH2 pour nouvelobs.com trois Français sur quatre (76%) qualifient de "bonne chose" le fait que les huit centrales syndicales manifestent pour la première fois ensemble le 1er mai prochain sur la base de revendications communes". Toujours selon nouvelobs.com, "l’approbation est particulièrement massive parmi les sympathisants de gauche : 91% y voient une "bonne chose" contre 8% une "mauvaise chose" (1% n’ont pas d’opinion). Les sympathisants de droite approuvent eux aussi l’union des syndicats à une nette majorité : 61% contre 35% (4% ne se prononcent pas)."


Brève mise en ligne le 9 avril 2009