"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2442007 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Paradis fiscaux :les syndicats bancaires exigent un calendrier de retrait

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Paradis fiscaux :les syndicats bancaires exigent un calendrier de retrait


A la suite des décisons du G20 de Londres, les syndicats CGT, CFDT, CFTC, FO et SNB/CFE-CGC du secteur bancaire sont bien décidés à faire en sorte que leurs entreprises se désengagent des paradis fiscaux et envisagent de prendre toutes les initiatives en ce sens.

Dans un communiqué commun, ils "demandent d’ores et déjà aux entreprises bancaires françaises l’arrêt immédiat des modes de communication basés sur une valorisation implicite de l’évasion ou de la fraude fiscale" ainsi qu’"un calendrier de désengagement des banques françaises des paradis fiscaux".

Ils "appellent dès aujourd’hui leurs militants" dans les instances (comités d’entreprise, comités d’entreprise européens, comités de groupe) "à interpeller les entreprises bancaires en leur demandant :
- la liste exhaustive de leurs implantations dans les paradis fiscaux dans lesquels elles sont présentes, soit directement, soit par l’intermédiaire de filiales ;
- la nature de leurs activités dans ces pays et le volume des effectifs concernés ;
- l’incidence de ces activités dans leurs bilans et leurs résultats."

Les syndicats se déclarent enfin prêts à solliciter à ce sujet leurs experts comptables, "si les entreprises n’étaient pas prêtes à coopérer".


Brève mise en ligne le 15 avril 2009