"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2409875 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Accident SNCF en Charente : la sécurité des trains privés en question

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Accident SNCF en Charente : la sécurité des trains privés en question


30000 personnes ont subi, mercredi, des retards et des annulations de trains à cause d’un accident impliquant deux trains de fret en Charente, un SNCF et un Euro Cargo Rail (filiale de DeutscheBahn) chargé de tractopelles.

Mercredi, sous le tunnel du Livernan, au sud d’Angoulême, une collision entre deux trains de fret, l’un appartenant à une compagnie privée allemande, l’autre à la SNCF, a fait un blessé et paralysé le trafic pendant plus de six heures. Elle a aussi déchaîné la polémique sur les problèmes posés par l’ouverture en 2006 du transport de fret à la concurrence européenne.

Pour les syndicats, il s’agit de la conséquence de la libéralisation du transport ferroviaire, entraînant un abaissement global du niveau de sécurité, critique rejetée par Dominique Bussereau qui a déclaré que la circulation des trains de fret sur le réseau ferré national était soumise à l’obtention préalable d’un certificat de sécurité délivré par l’Établissement public de sécurité ferroviaire.

La CGT-Cheminot estime de son côté que l’ouverture à la concurrence s’est traduite dans les faits par une recrudescence des incidents, et dénonce l’absence d’un réel contrôle alors que huit opérateurs privés peuvent faire circuler leurs trains en France.


Brève mise en ligne le 22 mai 2009