"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2441826 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Pérou : pour le respect des droits des communautés indiennes

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Pérou : pour le respect des droits des communautés indiennes


Le 5 juin, la Police Nationale du Pérou a ouvert le feu depuis des hélicoptères sur un barrage routier que tenaient 5000 Indiens dans la région Amazonas à Bagua, au nord du pays.

Un premier bilan qui s’alourdit d’heure en heure fait état de la mort d’au moins 50 manifestants et 22 policiers et plus de deux cents blessés.

Le couvre-feu a été décrété depuis et les arrestations de militants se multiplient. Les blessés sont arrêtés dans les hôpitaux, il y aussi des disparus.

Depuis deux mois, les indiens de la région mènent une grève pacifique illimitée pour obtenir l’annulation de onze décrets pris pour livrer l’Amazonie péruvienne aux multinationales dans le cadre des traités de libre commerce, en particulier aux compagnies pétrolières, forestières et minières.

Nous saluons et sommes pleinement solidaire des luttes menées par les peuples indiens du Pérou, et plus généralement par les peuples des Andes, contre les traités de libre commerce.

Nous rappelons notre opposition déterminée aux traités et accords néo-colonialistes promus par l’Union européenne qui mettent en concurrence les peuples et les territoires tout en massacrant la planète.

Nous demandons :
- l’arrêt immédiat de la répression sanglante orchestrée par le gouvernement d’Alan Garcia,
- la libération sans condition des personnes arrêtées lors des manifestations et justice pour les victimes,
- l’arrêt des négociations commerciales illégitimes, menée sans consultation des peuples, par l’Union européenne avec le Pérou et la Colombie, par ailleurs les deux régimes les plus autoritaires de l’Amérique du Sud.


Brève mise en ligne le 8 juin 2009