"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2439784 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Age de la retraite : les syndicats ont mis Darcos en garde

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Age de la retraite : les syndicats ont mis Darcos en garde


Le nouveau ministre du Travail sait désormais à quoi s’en tenir sur la question du recul de l’âge de la retraite annoncé comme principale hypothèse de travail pour le rendez-vous souhaité par le président de la République. Il a reçu les leaders syndicaux vendredi et lundi.

A l’issue d’un entretien avec le ministre, le secrétaire général de la CGT a déclaré à l’AFP que "le sentiment que pour le gouvernement, le débat sur l’avenir des retraites est clos avant même d’avoir commencé gagne du terrain". Il a également prévenu M. Darcos que dans ce contexte, le dialogue avec les syndicats "allait être très compliqué". D’autant que ces derniers ont exigé du gouvernement de relancer la chantier de la pénibilité, prévu par la réforme Fillon de 2003 sur les retraites. Négociations au point mort du fait des blocages persistants du Medef. Bernard Thibault a "réinsisté sur le traitement du dossier pénibilité qui était susceptible d’être remis au goût du jour par son prédécesseur mais qui malheureusement, a été sauvé par le gong" avec le départ de Brice Hortefeux.


Brève mise en ligne le 30 juin 2009