"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2442033 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Société Bretonne Fonderie et Mécanique (SBFM) : la victoire après des mois de lutte

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Société Bretonne Fonderie et Mécanique (SBFM) : la victoire après des mois de lutte


Après des mois de luttes depuis l’annonce de la liquidation en novembre 2008 et notamment les 10 jours derniers en grève avec la totalité des salariés de l’usine, Renault a rappelé vendredi "son engagement de trouver une solution permettant d’assurer la continuité de la SBFM" et s’est engagé à reprendre les actifs et tous les salariés de la SBFM avec préservation de leurs acquis. Jusqu’à présent, aucune offre de reprise sérieuse n’avait été présentée. Vendue corps et bien à Fiat en 1998 pour faire entrer du cash chez Renault, puis ensuite à un sous-traitant peu scrupuleux sur les investissements et le maintien de l’outil de production, la SBFM avec tous ses salariés revient dans le groupe Renault. "11 ans après l’abandon, Renault prend enfin ses responsabilités", salue l’union départementale CGT du Morbihan.

C’est une victoire historique pour les salariés de la SBFM, qui dans le contexte actuel doit servir d’exemple à tous les salariés ainsi qu’aux organisations syndicales. Depuis plusieurs semaines l’usine tournait sans direction générale, sans direction des ressources humaines, sans direction commerciale, sous la responsabilité directe des salariés toutes catégories confondues, montrant ainsi leur attachement, leurs compétences et leurs savoir-faire pour la poursuite de cette activité. Pour la fédération CGT de la Métallurgie, "après la réintégration des fonderies de Cléon, celle de Caudan en appelle une nouvelle : celle des fonderies du Poitou site spécialisées dans les culasses et les blocs moteurs de Renault, elle aussi vendue à Fiat puis Bavaria".


Brève mise en ligne le 30 juin 2009