"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2412295 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
France Télécom Marseille : suicide d’un fonctionnaire de 51 ans

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

France Télécom Marseille : suicide d’un fonctionnaire de 51 ans


C’est à son domicile qu’un fonctionnaire de 51 ans, salarié de l’éopérateur téléphonique a mis fin à ses jours en laissant une lettre dans laquelle il met explicitement en cause son travail à France Télécom.

"Je me suicide à cause de mon travail à France Télécom. C’est la seule cause", a écrit le salarié dans une lettre à sa famille dont l’AFP a publié des extraits. Il évoque notamment l’"urgence permanente", la "surcharge de travail", l’"absence de formation", la "désorganisation totale de l’entreprise" et le "management par la terreur".

"Cela m’a totalement désorganisé et perturbé. Je suis devenu une épave, il vaut mieux en finir", ajoute-t-il.

"Les délégués du personnel avaient alerté sur son malaise au travail, et France Télécom avait pris ça au sérieux, en tentant de diminuer sa charge de travail", a indiqué un délégué CGT au Comité Hygiène sécurité et condition de travail (CHSCT) de l’unité où il travaillait. "Mais le malaise devait être profond", a-t-il ajouté.

Les syndicats dénoncent depuis plusieurs années le stress à France Télécom et les pressions sur le personnel, notamment pour les pousser au départ, dans le cadre d’un plan de restructuration qui s’est traduit par plus de 22000 "départs volontaires" entre 2005 et 2008.


Brève mise en ligne le 28 juillet 2009