"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2439733 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Reprise de Molex (Villemur-sur-Tarn) : le gouvernement s’engage à "contacter" les dirigeants

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Reprise de Molex (Villemur-sur-Tarn) : le gouvernement s’engage à "contacter" les dirigeants


Selon la CGT de l’équipementier, l’entourage du ministre de l’Industrie a pris l’engagement de "contacter" les dirigeants de Molex en vue de parfaire une solution de reprise.

"Les engagements qu’ils ont pris c’est de contacter un dirigeant de Molex aux Etats-Unis : il va y avoir, je crois un rendez-vous le 25 août. Puis après, je pense que le ministre verra le patron de Molex aux Etats-Unis. Après leur rôle, c’est de voir aussi PSA", principal client de l’usine, a indiqué Denis Parise, secrétaire (CGT) du Comité d’entreprise à l’issue d’une heure et demie de réunion avec le directeur de cabinet adjoint de M. Estrosi. "Il y a un éventuel repreneur qui s’est manifesté. Il y a un premier contact, il va y en avoir d’autres", a-t-il poursuivi, en précisant ne pas savoir si ce repreneur potentiel était français ou étranger. "Il n’en est rien ressorti hormis qu’on a rediscuté de notre cas".


Brève mise en ligne le 31 juillet 2009