"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2406598 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Liberté pour les syndicalistes de l’USTKE

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Liberté pour les syndicalistes de l’USTKE


La cour d’appel de Nouméa a confirmé, le 15 septembre, le maintien en détention des syndicalistes de l’USTKE, poursuivis pour entrave à un aéronef.

Une nouvelle fois la justice coloniale française a condamné des militants en assimilant l’action syndicale à de la délinquance.

Nous dénonçons cette décision politique prise contre des militants engagés, par leur action syndicale, dans la défense de tous les exploités en Calédonie, mais surtout engagés dans la lutte pour l’indépendance de cette colonie toujours inscrite sur la liste des territoires à décoloniser par l’ONU.

L’Etat français, qui prétend rendre la justice au nom du peuple, bafoue les droits fondamentaux en se mettant aux ordres de ceux qui veulent pouvoir continuer à piller et à polluer ce territoire pour leur profit.

Nous appelons à l’amplification des mobilisations en France pour obtenir la libération de tous les syndicalistes et l’arrêt de toutes les poursuites.


Brève mise en ligne le 15 septembre 2009